Comment augmenter le trafic de son blog ?

Alors c’est un peu l’une des problématiques du web et on va modestement tenter d’y répondre avec cet article. Je tiens à préciser que la véritable question que sous entend  cet article serait plutôt: Comment augmenter visibilité de ses articles ?

1) Écrire comme les internautes

Avec plus de 90 % des recherches web en France, Google c’est un peu ta clope du matin, tu aimerais bien t’en passer  mais c’est pas si facile… (exemple pourri, merci mouss)

Donc quand Google te dit grâce à son copain : keywords generator qu’il y a tant de recherches par mois sur tel mot clef et pas autant sur tel autre et bien tu dois t’adapter.

Par exemple pour cet article, j’aurai pu l’appeler : comment faire des billets un peu pertinents ? Comment éviter d’écrire pour que personne ne te lisent … mais non, Google me souffle dans l’oreillette qu’il y a 28 recherches par mois sur : “augmenter le trafic de son blog” . J’ai donc choisi de me positionner sur ces mots clefs.

Et là vous me dites, et bah mouss t’es pas franchement gourmand…

Certes, je suis réaliste et je dirai même qu’on a peu de chance de sortir en première page sur nos mots clefs. En tout cas, on a plus de chance que de sortir sur ” faire connaître mon blog” pour cela il faut comparer avec les sites en place sur ces mots clefs :

676 000 résultats, du référencement payant sur la droite, 15 gros forums comme : “comment ça marche”, “unblog.fr”, “wordpress”… c’est pas la peine, on oublie, il y a trop de trafic sur ces sites, ils sont trop populaires. J’expliquerai plus en détail par la suite pourquoi je tiens ces propos.

Donc voilà, une fois qu’on a défini son positionnement, il faut l’optimiser.

2) optimiser son positionnement.

Je vois pas vraiment comment je vais pouvoir synthétiser le principe du référencement en un paragraphe, mais en gros ce qu’il faut savoir c’est que Google, il balance tous les jours ses amis les robots qui vont checker les différents sites et qu’il faut leur faciliter la tache. (alors tout d’abord t’as le papa, il met la petite graine dans le …) Dans notre cas, on est sur Word Press et on a installé le module SEO, qui nous permet de rentrer directement le titre de l’article, l’url, sa description, le h1 ainsi que ses mots clefs. On va se concentrer la dessus pour débuter.

le title : c’est donc le titre de votre page tout en haut du document : Comment augmenter le trafic de son blog ?

l’url : http://www.nouslesgeeks.fr/2010/06/14/comment-augmenter-le-trafic-de-son-blog.html (Customisable avec les mots clefs)

les meta description: vous permettent de décrire votre page web, il faut donc utiliser ces fameux mots clefs pour optimiser votre visibilité. Cette description apparait sous le  titre de votre article dans google : “modeste contribution de nous les geeks à une des problématiques du web : Comment augmenter le trafic de son blog ?”

les meta keywords: mettre l’ensemble du champs lexical proche de votre contenu (sans accent) : comment augmenter amener detourner ramener faire connaitre  le trafic de son mon  blog  … L’impact est relativement faible mais c’est toujours bon à prendre. Il y a un faux débat sur son impact dans l’algorithme Google, j’ai eu la preuve dans une de mes missions que c’est toujours pris en compte.

le h1: c’est le titre de l’article : Comment augmenter le trafic de son blog ?

C’est vraiment la base de la base, si on devait optimiser que 5 points pour son article je dirai qu’il faut se concentrer la dessus. Je me vois pas parler de crosslinking et autre sculpture du PR, je sens que je vais vous perdre. (On y reviendra  par la suite). Je vous conseille ce livre c’est un peu ma bible.

3) le contenu : optimiser le fond et la forme

Ça peut paraitre évident, mais ça fait toujours du bien de se l’entendre dire. Pour cela il faudra donc:

Trouver un titre cinglant,un sujet passionnant, aérer son texte, mettre des images accrocheuses, avoir du style dans son écriture ( lol), une orthographe irréprochable …(kikoo lol) (ok, je sais, c’est une lapalissade et c’est pas vraiment ce que je fais, mais j’avais vraiment envie de le dire parce que plusieurs fois il m’est arrivé d’arrêter la lecture d’un article intéressant parce que c’était un gros pavé sans rythme). Ainsi, pour vous remercier d’être arrivé jusque là :

Une fois que vous avez fini votre article il faudra maintenant le promouvoir.

4) Relayer son article.

Là aussi je vais donner un ensemble de techniques que je connais mais je pense qu’il en existe encore pleins d’autres.

– Balancer vos flux sur des agrégateurs de contenus ayant votre thématique (Ce qu’on ne fait pas mais qu’on devrait faire)

– Partager son article sur des plateformes de type digg en version française. On soumet son article à la communauté et les gens votent pour le mettre en page d’accueil ou pas :  Fuzz, Scoopeo, Technorati …

– Se référencer sur les plateformes de blog, soumettre son blog : wikio, blog bang (google actu pas sur ^^) …

– Et sur les sites annuaires pour augmenter son référencement (péniblement long et pas forcément très impactant).

– Insulter des blogueurs influents pour créer un pic de trafic : attendre sournoisement qu’il poste un article et mettre en premier commentaire : “ce serait mieux si c’était intéressant” et mettre le lien vers son blog dans son pseudo. Je plaisante bien sur. C’est à la suite de cet article qui m’a bien fait rire que je vous dit ça, il a quand même prouvé que ça marchait.

– Donner la possibilité aux internautes de relayer votre article grâce à des outils de share (Twitter – Facebook, mail etc) ce qu’on fait bien sur comme vous pouvez le constater ^^ (Flo !! sauve nous !!)  La tinyurl de l’article si le cœur vous en dit : http://bit.ly/9r2tgF

– Relayer vous même vos articles sur vos profils Facebook et Twitter  (merci jean brigitte et surtout à ses followers ) Pour Facebook, je pense que c’est à double tranchant et c’est à faire avec parcimonie car je pense par exemple que mes amis Facebook pourraient vite être soulés si je les assommais d’articles sur le web marketing. Préférez pour cela Twitter où votre profil est en accord avec le contenu de votre blog.

– Proposer d’interagir avec d’autres blogueurs via les commentaires. Par exemple, pour mon précédent post sur mon expérience twitter, je l’avais envoyé à keeg qui a tenté une expérience similaire et qui l’a relayé sur son twitter, ce qui a permis à jfruiz de donner son avis… là le but était clairement pas l’augmentation de trafic mais plutôt une interaction constructive ce qui nous a permis d’avoir des avis différents sur le mass following et d’augmenter ainsi le nombre de références en rapport avec l’article.

Ainsi s’achève cet article, merci d’en être arrivé à bout, je viens de passer ma soirée dessus, je vais me coucher.

Cordialement,

mouss

Pour aller plus loin :

91 conseils pour générer du trafic sur son blog

J’ai vraiment trouvé ça génial, le mec a beaucoup d’humour