[Interview] Le référencement Black Hat

Article mis à jour le 5 aout 2018 et initialement publié sur nouslesgeeks.fr

[Update] Les questions ont été rédigées le 11 aout 2011 (avant la communication de Google sur la sortie du Panda) et font suite à une automatisation intempestive de l’interviewé… En effet, suite à cet article : le référencement Black Hat via Content Spinning, nous avons pu échanger pour une pitite interview. Il n’y a pas de nom, la personne a préféré rester anonyme.

(AM) Salut ??? Est ce que tu peux te présenter ainsi que ton métier ?

>> Salut, je suis webmaster à mon compte, passionné par le SEO et tout ce qui y touche, j’ai fini par proposer des prestations de référencement, webdesign, programmation au fil du temps. A 29 ans, je dois avouer que si demain je devais me passer du Web, je pense que je ferais mes valises pour partir voyager.

J’ai dernièrement une passion particulière pour tout ce qui touche au « Black Hat », mais n’allons pas faire la polémique la dessus, il y a déjà assez de troll pour dire et contredire certaines définitions sans trop savoir de quoi ils causent.

(AM) As tu un autre job ou vis tu essentiellement du référencement black hat ?

>> Je ne vis pas du « Black Hat », c’est pour moi plus un phénomène à étudier et à comprendre pour renforcer mes connaissances du côté de Guidelines Google … J’adore la programmation, ce qui me donne certains avantages dans ce domaine, je créé des outils que je vends/donne, mais rarement je les utilise pour mon compte personnel. Les moteurs ont leurs secrets que les plus aguerris comprennent. Étudier un algo n’est pas évident et prend un certain temps.

(AM) Quels sont l’ensemble des techniques que tu utilises ?

Ma techniques favorite, et qui sort totalement du SEO, c’est le webmarketing. C’est assez dingue ce que l’on peut faire un minimum de connaissance en référencement et en webmarketing. Coupler les deux est pour moi indispensable pour faire tourner ce que l’on va appeler un « Business ». Je connais de très bons référenceurs (BH/WH) qui savent pointer le bout de leur nez au dessus des annonces Adwords 😀 , mais certains n’arrivent pas a monnayer tout ce trafic et laissent parfois tomber des projets énormes.

Des techniques, il n’y en a pas de particulière, les règles des moteurs de recherche changent souvent… Tu peux apprendre à faire du spam referer qui va fonctionner quelques semaines/mois/années puis d’un coup, tout est chamboulé et ton site se prend une grande claque, pénalité et tout ce qui suit…

(AM) Définition : Le « Spam Referer » est la mise en place d’un plugin faisant croire au site que vous visitez que vous êtes venu d’un lien émanant d’un site que vous voulez pousser. L’intérêt est de faire croire au webmaster que vous avez mis un Backlink vers son site pour que la personne vous en fasse un en retour.

Tu peux également gérer des réseaux de blogs en utilisant certains outils qui ont fait leurs preuves comme Link Farm Evolution, Senuke, Zennoposter et toute la clique mais de même que pour le SpamRef, tout change et l’arrivé d’un soit-disant Panda a peut-être remis un peu d’ordre en pénalisant pas mal de réseaux jugés de mauvaise qualité ! Que tu te sentes Black Hat ou White Hat, si tu as de l’imagination et un soupçon de folie, tu peux faire à peu près tout ce que tu veux. Si tu n’en a pas, tu fais comme les « moutons », tu achètes de jolis outils et tu massacres tes sites dans les règles de l’art.

(AM) Définition : Création automatisée d’un réseau de blogs (exemple) : Objectif : Automatiser la création de blogs pour les linker entre eux et pousser un  site en particulier.

Personnellement, je créé mes propres outils pour automatiser un maximum mon travail, mais si je dis « automatiser », ce n’est pas pour pourrir les résultats des moteurs de recherche avec des commentaires qui ne veulent rien dire, c’est au contraire pour avoir un train d’avance en recherche SEO et ainsi agir en conséquence. Une simple veille bien optimisée peut faire gagner un temps fou en référencement et c’est de ce côté que je préfère bosser.

As tu commencé par être white hat ?  Qu’est ce qui te plais dans le Black Hat ?

Comme je le dis plus haut, je ne me sens pas BH, plutôt « Bidouilleur Seo ». Je fais du White Hat avec des outils qui remplaceraient une bien belle équipe. Développement, recherche, échanges, sont autant de point à traiter que l’on ne peut se permettre de tout faire soit même. Mes outils sont en quelques sortes mes secrétaires particulières (je penserai à leur ajouter de la voix un de ces jours, rire).

Après oui, j’ai commencé comme tout le monde, gros navet avec des très gros sabots à tester des choses et d’autres, voir comment les moteurs réagissent. Au départ si tu sais a peine comment utiliser une balise H1, tu as déjà appris pas mal de chose 🙂

Le côté sombre pour moi, c’est plus du fun, du test … et parfois un excès de pratique pour rendre à certaines personnes la monnaie de leur pièce.

(AM) Est ce que c’est aussi efficace qu’on peut le lire ? Aurais tu des exemples concrets à nous partager ? 

Efficace, oui, tout dépend de comment c’est fait ! Tu as le pauvre débutant qui va taper sur tout ce qui bouge et ne décollera jamais … Il ne connait d’ailleurs pas encore les logiciels qu’il utilise et se contente simplement de cliquer sur des boutons.

En revanche tu peux te retrouver face au grand curieux qui, lui, aura retourné des scripts, logiciels dans tous les sens jusqu’à en détourner les utilisations pour lesquelles ils sont créés. C’est à ce moment là que ça devient intéressant. Tu as par exemple un navigateur Web, tu navigues donc avec, d’autres lui ajouteront des modules pour en faire une machine de guerre 🙂

Des exemples ? Le dernier concours seo organisé par Mr Bertimus (Pandaranol  a été le théâtre de pas mal de pratiques Black Hat. Des dégommages de sites, du spamref ( ouep j’en ai encore vu ), de la gestion automatisée de réseaux de milliers de blogs ( La famille koolioo est toujours joignable sur Google dans les 10 premières pages 😀 ), de la redirection, du spam de commentaires, du détournement de l’outil de suggestion de Google. Tout y passe pendant un concours et certaines font de loin parler d’elles.

(AM) Définition : Le « Spam via commentaires »  consiste en l’automatisation de commentaires sur des blogs visant à générer des Backlinks. Exemple : WoOoOw this post is totally amazing, what a good idea! thx a lot ! signing : « viagra online »

Si tu cherches un peu sur la toile, tu pourras constater que dernièrement, certains référenceurs « White » commencent à faire la moue face aux dérives du côté opposé. C’est assez amusant à lire d’ailleurs.

(AM) Penses tu qu’avec le Panda et les autres actions menées par Google le Black hat a encore de beaux jours devant lui ? Comment en vois tu l’avenir ?

Oui, sans aucun doute. Le black hat, dans ma définition personnelle, cherche sans arrêt de nouvelles techniques. Si Google ne change rien à son fonctionnement, le black hat n’a plus de raisons d’être. Le Panda est plutôt bien accueilli chez les experts du genre. Un nouveau joujou à décortiquer, c’est génial ( Merci Google ).

Donc oui, le Black Hat a encore de beaux jours devant lui, quant à moi … Et bien c’est plutôt un levier ce petit animal, un argument de vente supplémentaire ! 😉

(AM) As tu suivi la seoworldcup ? Comment expliques tu que le cloaking soit toujours aussi efficace ? Penses tu que si Google interdit certaines techniques, c’est parce qu’il ne les maitrisent pas ?

(AM) Définition : Le cloaking a pour but de présenter un contenu différent suivant que l’on est un internaute ou un moteur.

J’y ai participé pour tester quelques nouveautés. Concernant le Cloaking, il ne peut être qu’efficace s’il est fait correctement. C’est de la programmation côté serveur, les moteurs de recherche n’y ont pas accès premièrement. Et deuxièmement, Google possède des équipes de personnes réelles qui vérifient ce type de pratiques sur les sites Web. Mais il faut être unpeu logique… Vu le nombre de site web aujourd’hui, il me semble difficile de pouvoir faire tout le tour en 24 heures.

Si un cloaking est détecté et pénalisé, il suffit, de plus, bien souvent de le retirer pour faire une demande de réindexation. Une fois tout revenu, on recommence nos pratiques en les améliorant 🙂 … C’est idiot, mais ou certains cloakeront des pages entières, moi je ne cloake que des bouts de phrases ou de mots. Tu peux chercher longtemps, tu ne trouveras pas grand chose 😉

Donc Google pénalise car évidemment, il ne peut pas maitriser les cloaking totalement. Mais d’un autre côté, c’est une pratique un peu borderline dans le seul but de faire monter ton site web dans les résultat. Ce n’est pas l’objectif principal d’un moteur de recherche.

(AM) Pourquoi selon toi Google ne communique toujours pas sur la sortie de Panda, alors que certaines sociétés comme 1ere position, Brioude Internet ou encore Yooda ont clairement identifié le phénomène ?

Google garde sa part de mystère et tant mieux, c’est ce qui fait tout son charme. Un gros nounours pour la rentrée scolaire, c’est cool ! Après de la à l’identifier clairement … c’est pour plus des ajustements d’algo. qu’une grosse machine qui part en guerre contre le Spam. Si demain google annonce la création d’un algo. qui aide les black hat, tout le monde va se mettre à voir des sites qui montent dans les résultats sans contenu interessant. Pour moi c’est de la poudre aux yeux. Ne regarde surtout pas cet éléphant rose ! Trop tard, tu l’as vu. C’est ainsi que le petit Panda joue avec les nerfs des référenceurs.

(AM) Que penses tu de la position d’abondance (Pro Google) sur la question ?

Tout ce qu’ils y disent est très bien, tant que je ne suis pas obligé de lire ( Rire ironique ), c’est parfait pour moi ! ça influence certaines personnes et ça me laisse des portes ouvertes pour aller asseoir quelques liens 😀

Si tu as des idées de questions que je devrais te poser, n’hésite pas 😀
bon ben finalement c’est venu tout seul ! Je pensais que je ne saurais pas trop quoi dire, mais ça fait un bon défouloir en fait 😉

Encore merci pour le temps que tu m’as consacré 🙂