Le Référencement Black Hat via content spinning

Woooaaah que de mots inconnus dans un même titre ^^

Le référencement Black Hat, mais qu’est ce que c’est ?

Et bien, c’est un peu le côté obscur du référencement.

Le Black Hat c’est l’ensemble des techniques visant à optimiser frauduleusement un site pour le positionner sur ses mots clefs. Personnellement, je ne suis pas un référenceur Black Hat je connais juste les grands principes car je travaille de l’autre côté de la force ^^. Je vais donc tenter de vous raconter cette histoire avec mes yeux de passionnés et non pas d’acteur.

Et maintenant la deuxième question :

Mais qu’est ce que le content spinning ?

Le content spinning ou “effilage de contenu” est le fait de dupliquer un contenu à partir d’un contenu initial.

Voilà maintenant que les bases sont posées, je vais maintenant pouvoir vous raconter une petite histoire. Récemment j’ai été victime et témoin de ce qu’on appellerai dans le jargon un “Black Hat Fail”.

Un Black Hateur (personne pratiquant le Black Hat) a cru bon de voler le contenu d’un Blog intitulé “Nous les geeks” pour en faire du content spinning…

L’article de l’interview de Julien mechin sur le crowd sourcing a donc fait les frais de cette pratique peu scrupuleuse. L’homme vertueux a donc copié/collé l’article dans un de ses softwares et ainsi dupliqué le contenu pour en faire une cinquantaine de contenus différents. Une fois les contenus passées à la moulinette, Molière s’en retournerait dans sa tombe car les contenus ressemblent à magma franco-gogol.

Extrait :

Le but étant de produire 50 contenus différents pour monsieur Google. Sur chaque contenu le Black hateur va intégrer le mot clef qu’il veut positionner, le but est de densifier l’expression sur le contenu sur laquelle il veut positionner un site (En l’occurrence “Jeux gratuits”). Ensuite, il va lier l’ensemble de ses contenus entre eux grâce à des liens en dur sur ce même mot clef. Il va ensuite poster ses 50 contenus spinnés sur son réseau de 50 blogs WordPress sans oublier de mettre en premier un lien vers le site qu’il veut optimiser en l’occurrence : le site eurovore.com qui vous l’aurez compris est un site de “jeux gratuits”.

Là où notre Black hateur a été relativement gros bourrin c’est qu’il a choppé le contenu d’un blog de geeks (pourquoi pas) mais qu’en plus qu’il a (involontairement) optimisé les titles et urls de ses articles spinnés sur le nom et prénom de l’auteur. (moi en l’occurrence ^^)

Voici actuellement ce que l’on trouve lorsque l’on écrit “alexandre moussier” dans Google :

Ah mais aah !

Un peu impressionné par cette pratique légèrement intrusive, je me suis donc renseigné sur ce réseau de Blogs pour savoir qui en étaient les auteurs. Et après quelques petites recherches je suis tombé sur un lien intitulé “SEO” sur un des Blogs du réseau. Trop gourmand, l’auteur a intégré ce lien pour profiter du stratagème et pousser un peu plus son site de référencement. Je suis donc allé toqué au compte Twitter du dit auteur du Blog et nous avons discuté…

Une personne très sympathique et complaisante, m’a expliqué ce qu’il s’est passé. Il s’avère que l’auteur du forfait était un de ses partenaires et qu’il ne s’est pas vraiment rendu compte de son optimisation. Il m’a donc gentiment proposé de supprimer les articles, ce que j’ai refusé en échange (je l’espère) d’une petite interview prochainement sur le Blog…

Et là vous me dites : Quel est l’intérêt de cette pratique ? Est ce que ça marche ?

Et bien oui, mais je dirai à court terme car il y a tout de même de forte chances de se faire Black lister^^ (Rayer de l’algorithme Google) Et hop, au purgatoire!

Je me suis aperçu du stratagème alors que le site était positionné 8éme sur l’expression : “Jeux gratuits” puis 2 jours après il est grimpé à la 5éme position pour finalement retombée 3 semaines après à la 11éme position (position actuelle).

Donc oui, cela a un intérêt mais avec l’épée de Damoclès en prime.

Quand on voit la concurrence qu’il doit y avoir sur cette expression clef : “Jeux Gratuits”.

Environ 250 000 liens sur le premier résultat et presque tous les domaines optimisés sur l’expression “jeux” dans l’url. On se dit qu’il y a du boulot et les 90 000 liens black d’eurovore vont avoir relativement du mal à s’imposer…

Et là vous me dites “Et Google, il ne fait rien ?”

Si si, il fait des choses avec des pandas

On en a très récemment débattu sur la toile : Panda arrive  !!! il va s’attaquer au contenu pauvre on est perdu. Mais bon, on verra le devenir du fameux réseau de Blog Black Hat, tout comme Eurovore …

Personnellement, et là je m’avance peut être un peu mais pour moi c’est juste le plus beaucoup marketing que Google ai jamais fait. Je m’explique, Google décide d’améliorer sa recherche pour permettre au contenu propre et unique d’être valorisé face à un contenu agrégé ou pauvre. La démarche est très bonne.

Elle est affichée comme une sanction aux yeux des sites gros portails qui ne respecteraient pas ces critères.

En parallèle de cela, le discours de la marque est de plus en plus axé sur les médias sociaux, on permet aux internautes en février 2010 de se loguer via son compte Twitter pour avoir de la denrée social, on menace ses employés de supprimer leur bonus s’ils n’arrivent pas à rendre le moteur plus social, on n’arrête pas de lancer des supports essayer de rattraper son retard sur la recherche sociale : Orkut, Google circle, Buzz …

On communique la dessus et on le sait : c’est l’avenir de la recherche…

Donc d’un côté on menace avec un gros bâton Panda et de l’autre on dit que l’avenir du web c’est le social.

Et là !!! Qu’est ce qui vient en parallèle pour sauver du méchant Panda ?

Google + 1 hallelujah Donner exclusivement aux gros portails pour les prémunir de l’attaque du bambou.

Ainsi, si les gros l’intègrent les petits suivront …